Communiqué de Presse

[Appel à candidature] L’ADEME soutient vos thèses !

2017 marque l’année des 25 ans du « Programme Thèses » de l’ADEME, véritable outil au service de la formation par la recherche des docteurs, experts, entrepreneurs ou chercheurs de demain dans le champ de la transition énergétique et écologique.

visuel-final-affiche-octobre-2015Le Programme Thèses de l’ADEME permet chaque année de former par la recherche une cinquantaine de nouveaux docteurs dans les domaines de la transition énergétique et écologique. Cofinancées par des organismes de recherche, des entreprises ou des collectivités, plus de 1 500 thèses ont été menées depuis 1992.

L’ADEME, sous la tutelle des ministères de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer et de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, lance son nouvel appel à candidatures « Thèses 2017 » ouvert jusqu’au 3 avril 2017 sur TheseNet

Les projets de thèse soumis doivent associer un candidat (titulaire d’un master au 1er octobre de l’année de l’appel à candidatures), un laboratoire d’accueil et un partenaire socio-économique. Les doctorants sélectionnés, tout en étant des salariés ADEME pendant 3 ans, réaliseront leurs travaux au sein de laboratoires de recherche sur l’ensemble du territoire français (métropole et régions d’outremer).

 

Une stratégie gagnante pour les entreprises 

Le programme Thèses de l’ADEME permet à tous les types d’entreprises de bénéficier, pour un coût modéré, de la capacité d’expertise, d’analyse et d’innovation du doctorant, de son directeur de thèse et de l’ingénieur de l’ADEME référent. Pour un coût total de 120 000 euros sur 3 ans, le coût pour l’entreprise est de 25 000 euros grâce au crédit d’impôt recherche et à la subvention de l’ADEME.

De par ses missions, l’ADEME veille à ce que ces travaux de thèse bénéficient le plus directement possible aux acteurs socio-économiques impliqués : les thèses peuvent ainsi porter sur la compréhension de phénomènes complexes ou l’optimisation d’un service, produit ou procédé existants ou sur le développement de services inexistants en faveur de la transition énergétique et écologique.

 

En 2016, 52 projets de thèse ont sélectionnés pour financement par l’ADEME. Ces travaux représentent un investissement total en R&D de 5,4 millions d’euros, financés à hauteur de 3 millions d’euros par l’ADEME (56 % de l’investissement total). Les co-financeurs qui apportent 2,4 millions d’euros sont des organismes de recherche (56%), des conseils régionaux (28%) et des entreprises (16%).

A titre d’exemples, on notera notamment des travaux dans le champ des nouveaux modes de mobilité, des matériaux biosourcés, de l’approche territoriale de la transition énergétique, du pilotage du développement de filières déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) ou du redéveloppement de sites contaminés. Ces projets impliquent des laboratoires de recherche et des entreprises, et pourront trouver un prolongement dans  des projets de recherche et d’innovation finançables par exemple par les appels à projets de recherche de l’ADEME ou par le Programme des Investissements d’Avenir (PIA).

Spécifiquement sur les thèses cofinancées par des entreprises, on relèvera des travaux sur la conception de batteries à forte densité d’énergie de nouvelle génération (cofinancé par Total), sur la logistique des circuits courts en s’intéressant à l’interconnexion des réseaux logistiques (cofinancé par GS1), sur l’altération des déchets amiantés et leur potentiel de valorisation (cofinancé par Somez), et sur la conception d’outils et méthodes innovants pour faciliter l’exploitation de systèmes énergétiques complexes intégrant des véhicules électriques, des énergies renouvelables, du stockage et des charges passives pilotables (cofinancé par SEOLIS).