Article

#Ecoconception dans les filières agricoles. 3 questions à Vincent Colomb

Tous les mois, un expert de l’ADEME décrypte un enjeu clé pour le climat.
Ce mois-ci, Vincent Colomb, Ingénieur évaluation environnementale des produits agricoles et alimentaires, répond à 3 questions sur l'écoconception dans les filières agricoles.

  • Portrait Vincent Colomb
    ©DR

    Qu’est-ce que l’écoconception dans les filières agricoles ?

L’écoconception consiste à mettre en œuvre de meilleures pratiques environnementales sur les différentes étapes de fabrication d’un aliment : agriculture (ex : pratiques d’agro-écologie), transformation (ex : choix de matières premières à moindre impact, choix d’un emballage recyclable), ou encore logistique (ex : optimiser le transport,  privilégier des modes de livraison moins polluants). Ainsi, l’engagement de l’ensemble des acteurs de la chaîne permet d’apporter au consommateur un produit réellement plus respectueux de l’environnement. Cette démarche collaborative s’appuie sur l’ « Analyse de Cycle de Vie » qui permet de quantifier de manière rigoureuse les gains environnementaux obtenus sur l’ensemble des étapes. Elle permet également de prioriser les actions les plus performantes d’un point de vue environnemental et économique. L’éco-conception est donc un outil de la transition écologique.

 

  • Qui est concerné par l’écoconception  ? quels sont les intérêts  ?

L’éco-conception concerne les différents acteurs du système alimentaire. En premier lieu les entreprises agricoles et agro-alimentaires qui contrôlent les moyens de production des produits et peuvent agir via leurs process, leurs cahiers des charges, leurs investissements etc. Les (agro)-fournisseurs eux, contribuent à la performance environnementale via les équipements et services qu’ils fournissent. Enfin, plus largement, l’eco-conception concerne aussi les distributeurs qui peuvent mettre en valeur et privilégier les produits « éco-conçus ».

Pour ces acteurs, la force d’une démarche d’écoconception est de créer de la collaboration eu sein de sa filière et entre les métiers, de mettre en visibilité son entreprise et de la positionner sur les marchés de demain.

 

  • Comment l’ADEME accompagne-t-elle les filières agricoles dans la transition énergétique en faveur de l’écoconception ?

L’ADEME accompagne les filières en fournissant un cadre (une méthodologie), des outils de calcul et des valeurs de références pour la mise en œuvre de l’éco-conception. Le programme AGRIBALYSE, mené en collaboration avec des instituts de recherche et les filières, permet de connaître l’impact environnemental des produits agricoles, notamment via des bases de données. Ce programme structure nos travaux et permet de largement partager nos résultats, en direct et via nos bases de données transversales IMPACTS et Carbone. Nous pouvons fournir également pour certains projets un accompagnement technique et financier pour les acteurs souhaitant s’engager dans  ce type de démarche. Venez nous voir !

 

«L’écoconception dans les filières alimentaires »